Olympus – Data Loss

Data Loss est né sur une proposition d’Olympus, dans le cadre de ses Conversations Photographiques, en réponse au travail photographique de Paolo Woods.

Ce travail propose une tentative de déconstruction des discours figés que les images portent sur un territoire dont elles dessinent l’identité visuelle. Cartes postales, statistiques, cartographie, images d’archive, clichés… Ces images qui dépeignent, définissent et délimitent le territoire d’Arles sont ici extraites de leur contexte, re-photographiées, décomposées, mises en relation, se rencontrent et s’hybrident. A travers les processus de dé-contextualisation et de montage, le pouvoir informatif dont sont originellement chargées ces images est mis à mal, elles redeviennent simple matière visuelle. Les discours souvent limitatifs qu’elles véhiculent s’anéantissent, elles sont nouvellement propices au jeu de la création, et les possibles visuels se multiplient.

Data Loss a été exposé lors des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles en 2015, et à la galerie Les Filles du Calvaire à Paris en 2016