Dior – The Art of Color

EXPOSITION
Dior – The Art of Color
Grande Halle, Parc des Ateliers
Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles
1er Juillet – 22 Septembre 2019



La série (C2H4)n a été le projet lauréat pour l’ENSP du Prix Dior Pour la Jeune Photographie 2019. Elle est née en réponse au thème « Féminité, beauté, couleur », proposé par Dior pour l’édition 2019 de son Prix.


(C2H4)n*

« Nous montrons du doigt les femmes qui se couvrent les cheveux, nous, on préfère se bander les yeux. »
Nancy Huston, Reflets dans un œil d’homme

A une époque où la beauté devient un produit de consommation, et alors que l’on dépense des sommes chaque fois plus astronomiques dans la poursuite d’une apparence et d’un corps toujours plus parfaits, j’ai choisi d’illustrer à travers ce travail les paradoxes entre lesquels la notion de beauté se retrouve tiraillée.

Il s’est agi de re-photographier des portraits de femmes en utilisant l’objet qui est devenu le (triste) symbole de notre époque de consommation de masse : le sac plastique. En plaçant les sacs à l’effigie de diverses grandes enseignes à des distances plus ou moins éloignées de l’objectif de mon appareil photo, ils sont venus former des filtres colorés sur les visages féminins. La consommation et le consumérisme – incarnés par leurs allégories de plastique — apparaissent ainsi dans (C2H4)n* tant comme des éléments prenant pleinement part à la construction de la beauté et la féminité et venant colorer et émailler les portraits (comme pourraient le faire un produit de maquillage ou un accessoire) que comme des voiles ou des masques venant cacher en partie l’accès au visage (et à la beauté) des modèles. Le rôle de la consommation s’exprime ainsi de manière binaire et paradoxale, à la fois comme élément prenant pleinement part à la construction de la beauté que comme élément venant former un voile ou une interférence pour y accéder.

 

*(C2H4)n est la formule chimique du polyéthylène, matériau utilisé dans la fabrication des sacs plastiques